Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York.

Né le 31 mars 1859 à Sedan (Ardennes) ; mort le 12 décembre 1898 à Paris (XXe arr.) ; mécanicien ; anarchiste parisien.

Selon un relevé de la 2e brigade de recherches de la Préfecture de police, le 25 avril 1892, il demeurait 28 rue Vilain, il était considéré comme un anarchiste militant.
Le 27 février 1893, sa compagne Anna Bidal, journalière, décédait à leur domicile.
En avril 1893, il avait déménagé au 26 de la même rue. A partir de décembre 1893, il habitait 34 rue des Envierges.
Son frère Jean-Baptiste, Emile Vaury, né le 24 mars 1854 à Sedan (Ardennes), tailleur sur cristaux, était également, surveillé comme anarchiste, par la Préfecture de police, il habitait 67 Julien Lacroix.
Le 13 janvier 1893, Charles Vaury assistait à une réunion anarchiste, salle Miquet, 4 bis rue de la Présentation.
Le 3 juin 1893, les frères Vaury étaient présents au meeting anarchiste salle du Commerce, 94 rue du Faubourg du Temple, pour protester contre la condamnation à mort de Foret.
Le 1er juillet 1893, les frères Vaury se trouvaient parmi les 400 personnes venues à la conférence publique organisée par les anarchistes Dufour et Marin à la salle du Commerce.
Le 3 juillet 1894, il était présent à un meeting organisé par les anarchistes Saint-Martin et Cotté.
Le 16 mars 1894, son domicile 34 rue des Envierges était perquisitionné, il était arrêté. Le 3 avril 1894, la Préfecture de police adressait sa notice au juge d’instruction.
Les frères Vaury avaient le même dossier à la Préfecture de police qui portait le n°271.588.

SOURCES :
L’Intransigeant 19 mars 1894 — Archives de la Préfecture de police Ba 78, 310, 1500 — Archives de Paris. État civil Archives départementales des Ardennes. État civil.