Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Né le 22 octobre 1853 à Villiers-sur-Yonne (Nièvre) ; tailleur de pierre ; anarchiste de Clichy (Hauts-de-Seine) et de Paris.

En 1872, il vivait chez ses parents à Villiers-sur-Yonne où il travaillait comme tailleur de pierre.
Le 1er juillet 1894, une vaste rafle fut opérée contre les anarchistes, qui donna lieu à 154 arrestations, parmi celles-ci se trouvait Louis Moreau. Son domicile 20 rue des Cailloux à Clichy fut perquisitionné par le commissaire Poggi, sans résultat. Il fut tout de même arrêté.
Il figurait sur l’état récapitulatif des anarchistes au 31 décembre 1894, il demeurait 87 rue des Moines (XVIIe arr.) et était noté dangereux.
Sur l’état récapitulatif des anarchistes de 1901, il était noté disparu.
Son dossier à la Préfecture de police portait le n°3.708.
Il est difficile de reconstituer le parcours militant de François Moreau, car au moins quatre autres anarchistes portent le même patronyme et la Préfecture de police n’indiquait presque jamais le prénom, ni le n° de dossier (voir François Moreau).

SOURCES :
Archives départementales de la Nièvre. État civil — Archives de la Préfecture de police Ba 310, 1500 — Les anarchistes contre la république de Vivien Bouhey. Annexe 56 : les anarchistes de la Seine.