Photo anthropométrique Alphonse Bertillon. Collection Gilman. Métropolitan museum of art. New-York

Cher copain

Reçu ta lettre et ton mandat, merci.

Tu as raison de dire que la couverture fait une page de perdue et qu’il y aurait moyen de l’utiliser.

Seulement y a ceci, ça ferait un plus par semaine quelque chose comme au moins une pièce de dix balles, et tu le sais on ne fait pas les frais ! C’est te dire qu’on ne peut pas se coller encore d’autres dépenses sur le dos.

Il y a cent francs de frais par semaine et il en rentre à peine 60 – tu vois d’ici le déficit !

Jusqu’ici ça a été parce qu’un copain y a mis du sien, mais si ça continue faudra boucher la [ illisible].

C’est emmerdant parce qu’il prend bien ce Père Peinard.

Il est gobé un peu partout et il pourrait faire de chouette besogne.

Le succès ne tient pas à grand chose, quelques centaines d’exemplaires de plus et ça y serait ! Espérons que ça viendra.

J’envoie à Burgevin, poste restante 40

Nous avons reçu d’un de tes copains de la Flèche, une babillarde nous demandant des exemplaires.

A toi et à la Révolution sociale et anarchique.

E. Pouget

Sans date, probablement vers 1889

2 U 2-143 Archives départementales du Maine-et-Loire

Lire le dossier : Les anarchistes à Angers : premières victimes des lois scélérates