Né vers 1835, cordonnier, tisseur. Anarchiste de Vienne (Isère)

Il serait veuf, père de plusieurs enfants et dans une position très précaire , handicapé d’une jambe. Il demeurait Montée Beaumur
Il faisait partie du Cercle d’études sociales animé par Ailloud, bien qu’il appartenait au groupe anarchiste les Indignés. Il préconisait la grève des loyers.
Leprieur figurait sur la liste de souscription pour l’achat d’un revolver d’honneur au citoyen Fournier.

SOURCES : Arch. Dép. du Rhône 4 M 306 et 307