La section s’est réunie sous le présidence de Chardon. Le procès-verbal de dernière séance a été lu et adopté.

Le secrétaire correspondant a donné lecture des lettres relatives aux affaires politiques de la France.

Toutes ces lettres, sans exception font acte d’adhésion à la section jurassienne, toutes aussi observeront le plan d’ensemble pour le mouvement qui doit éclater et qui a été conçu par la section.

Comme je vous l’ai dit dans un de mes courriers précédent, il est possible que le soulèvement n’ait pas lieu le 11 novembre et que le signal ne soit pas donné par Paris car la section de propagande et d’action révolutionnaire est assurée, après la lecture des correspondances de ce soir, du concours d’un grand nombre de groupes correspondants du Midi de la France et avec lesquels elle se tient en relations constantes.

Les groupes principaux résident à Lyon et à Marseille. La section jurassienne compte beaucoup sur ces deux villes, puis Toulouse, Béziers, Toulon, Valence, Nîmes, Cette, Montpellier, Marseillan, Narbonne, Avignon, Orange, Tarascon, Arles, Aix, Baucaire, Saint Remy de provence, Tonneins, Agen, Lagon, Allais, Uzès, Agde, Castelnaudary et Bordeaux.

Le mouvement qui doit éclater et hâter la solution s’accentue de plus en plus dans le Midi. Méfiez-vous de cette partie de la France, tâchez de vous bien renseigner sur les partis et les idées de ces provinces. Ne vous fiez pas trop car je puis vous affirmer que les esprits sont montés et prêts à éclater ; ils sont entretenus dans cette exaltation par des agents de plusieurs sociétés politiques qui parcourent la France et plus particulièrement le Midi, où ils sont certains de rencontrer des têtes bouillantes et des cœurs faciles à enflammer.

Je vous le répète, la section jurassienne et toute la proscription de Genève, travaillent activement au succès de Gambetta qui servira de marche-pied au parti communaliste pour arriver au pouvoir.

Je crois que les proscriptions de Londres et de Bruxelles travaillent également à la réalisation du même projet.

En conséquence je ne saurais donc trop vous conseiller d’être actif et vigilant.

Comptez sur moi pour vous tenir au courant des agissements de la proscription suisse.

SOURCE : Arch. Pref. de Pol Ba 438