Sûreté                                                   Le 1er mai 1892

Rapport

Surveillance sur le nommé Ravachol

Nous avons l’honneur de rendre compte à Monsieur le commissaire de police, chef du service, que pendant la surveillance exercée de 7 heures du soir à minuit, il ne s’est rien passé de nature à être signalé.

Le détenu s’est couché peu de temps après notre arrivée et dormait lorsque nous avons été remplacés par nos collègues.

Richer, Maigre, Sénart

********************

Sûreté                                                        Paris le 1er mai 1892

Rapport

Surveillance du nommé Ravachol

La surveillance exercée à la Conciergerie, de minuit à 7 heures du matin, au sujet du nommé Ravachol Léon, aucun incident ne s’est produit qui soit de nature à signaler au service.

Ce dernier a passé une nuit très calme.

Nous avons été relevés par nos collègues Charlet, Lécureuil, Laemmer.

Les inspecteurs

(illisible)

*****************************

Sûreté                                                         Paris le 1er mai 1892

Rapport

Surveillance de 7h à 12h du matin

Le nommé Ravachol a passé presque toute sa matinée à manger.

Il a remis à Monsieur le directeur quelques feuilles de papier sur lesquelles il a transcrit quelques pensées que nous n’avons pas pu lire. Toutefois ce doit être relatif à son appréciation sur l’existence.

Les inspecteurs

Charlet, Lécureuil, Laemmer

*********************

Sûreté                                                             Le 1er mai 1892

Rapport

Surveillance sur le nommé Ravachol

Nois avons l’honneur de rendre compte à Monsieur le commissaire de police, chef du service que pendant la surveillance exercée de midi à 7 heures du soir, sur le nommé ravachol, il ne s’est rien passé de particulier de nature à être signalé.

Le détenu a eu la visite de Monsieur le directeur de la Conciergerie à trois heures et est allé à la promenade jusqu’à 3 heures ½.

A 4 heures il a dîné de bon appétit et s’est plongé dans la lecture des livres de voyage qui sont à sa disposition et dans laquelle il s’absorbe beaucoup.

Richer, Maigre, Sénart

SOURCE : Arch. Préf. de pol. JA 8