Cette, le 9 janvier 1883

Commissariat central de la ville de Cette et commissaire spécial

Parti anarchiste

Départ du sieur Sibilat*, mécanicien à Cette, pour Lyon

Monsieur le Préfet,

Je m’empresse de vous faire connaître que le sieur Sibilat, mécanicien, qui depuis plusieurs années, exerçait sur les groupes anarchistes de Cette, une grande influence, est parti pour Lyon depuis quelques jours.

Il ne doit pas encore s’être établi dans un logement particulier, car on m’affirme que les lettres lui sont adressées dans cette ville, poste restante.

36 ans, taille élevée, corpulence très forte, blond, porte lunettes de myope.

Le commissaire central.

*orthographié Sybilat dans le document

**********************

Cette, le 10 janvier 1883

Commissariat central de la ville de Cette et commissaire spécial

Société des Ours à Cette

Monsieur le Préfet

Des renseignements que j’ai lieu de croire sérieux, m’apprennent qu’avant son départ de Cette, le sieur Sibilat mécanicien, aurait formé une espèce d’association désignée sous le titre : Société des Ours.

Les sociétaires seraient chacun porteur d’une carte sur laquelle on aurait fait dessiner un ours, ils doivent l’avoir constamment sur eux, sous peine d’amende.

Le produit des amendes servirait à leur procurer de bons repas et de copieuses libations dans (document arraché) cafés connus en ville et à une maisonnette de (document arraché) Montagne Saint-Clair, à laquelle on donne la (document arraché) d’Émilie.

Il y a beaucoup de personnes qui affirment que cela a un but purement gastronomique, mais on m’affirme qu’une semblable société existerait (document arraché).

J’ai cru devoir vous en informer, pour le cas où le véritable mobile eut une tout autre portée.

Le commissaire central

SOURCE : Arch. Dép. de l’Hérault 1 M 1091