Sûreté                                                                   Le 30 avril 1892
Rapport
Surveillance sur le nommé Ravachol

Nous avons l’honneur de rendre compte à Monsieur le commissaire de police, chef du service que pendant la surveillance exercée de minuit à 7 heures du matin sur le nommé Ravachol, il ne s’est rien passé de particulier de nature à être signalé.
Le détenu dormait à notre arrivée et ne s’est réveillé qu’à 6 heures ½ du matin.
Richer, Maigre, Sénart

**********************

Sûreté                                                              Paris le 30 avril 1892
Rapport
Surveillance du nommé Ravachol

La surveillance exercée de 7 heures du matin à midi à la Conciergerie, au sujet du nommé Ravachol, Léon, aucun incident ne s’est produit qui soit de nature à signaler au service.
Ce dernier a écrit jusqu’à 11 heures, et depuis cette heure nous avons été à la promenade jusqu’à midi.
Nous avons été relevés par nos collègues Charlet, Lécureuil, Laemmer.
Gallet, (illisibles)

SOURCE : Arch. Préf. de pol. JA 8